LE FOIE

LA MÉDECINE EN 2 MINUTES (OU MOINS)

Le foie est un organe de forme triangulaire qui joue un rôle très important dans la digestion, le métabolisme, la protection contre les infections et l’entreposage des nutriants. De façon générale, le foie agit pour maintenir l’équilibre du corps humain. Cet état d’équilibre du corps se nomme homéostasie et le foie est à ce point efficace dans ce rôle que, sans lui, les tissus du corps humain se détérioreraient très rapidement avant de mourrir.

Ce qu’on nomme le foie est en fait un assemblage de tissus mous (composé de quatre sections, ou lobes) recouvert d’une poche de tissu qui est elle-même contenue dans le péritoine qui est la cavité du centre du corps qui contient l’estomac et d’autres organes. Le foie est rattaché au péritoine par quatre « ligaments » (qui sont, dans les faits, plus des structures de soutien que des ligaments au sens propre) : le ligament coronaire, les ligaments triangulaires gauche et droit, et le ligament falciforme.

Le foie accomplit ses fonctions grâce aux lobules (le foie en compte 100 000 environ), qui sont des unités composées d’une veine centrale entourée de six veines et artères hépatiques (ce qui donne aux lobules une forme hexagonale). La veine centrale et les veines et artères hépatiques sont reliés par de nombreux petits tubes appelés sinusoïdes (un peu comme les rayons d’une roue de bicyclette qui connectent la jante au moyeu). Les sinusoïdes passent à travers du tissu du foie qui contient deux types de cellules : les cellules de Kupffer et les hépatocytes. Alors que les cellules de Kupffer attrapent et détruisent les cellules rouges qui ne sont plus en état de faire leur travail, les hépatocytes s’occupent des autres fonctions du foie : réglage du métabolisme (en absorbant la glucose provenant des aliments digérés et la relâchant en dehors des « heures de pointe », c’est-à-dire entre les repas), filtration (les hépatocytes suppriment des substances toxiques avant qu’elles n’atteignent d’autres parties du corps), entreposage (glucose, acides gras, vitamines et minéraux), digestion et production de la bile.

La bile, un liquide composé d’eau, de sels biliaires, de cholestérol et d’un pigment qui se nomme bilirubine, agit pour séparer l’eau de la graisse et ainsi permettre à une enzyme qui se nomme la lipase pancréatique de faire son travail de dégradation des graisses. La bile circule à l’intérieur du foie grâce à des canaux. Ces canaux, d’abord très petits (les canalicules biliaires) s’élargissent progressivement jusqu’à devenir les canaux hépatiques qui se fusionnent pour devenir le canal hépatique commun. La bile produite par le foie est entreposée dans la vésicule biliaire avant de s’écouler d’abord par le canal cystique, puis dans le canal cholédoque jusque dans le petit intestin pour y faire un travail de digestion. Tout ce système s’apparente beaucoup à un système de ruisseaux, de rivières et de fleuves alors que les plus petites voies alimentent les plus grandes qui, à leur tour, en alimentent d’autres encore plus grandes. Mais il s’agit aussi d’un système qui va dans les deux sens : le foie distribue la bile grâce au canal cholédoque, mais un autre système de canaux lui permet aussi de recevoir du sang en provenance de la rate, de l’estomac, du pancréas, de la vésicule biliaire et des intestins par le biais de la veine de la porte hépatique (aussi appelée porte du foie). Le foie transforme ce sang avant de le distribuer dans le reste du corps (y compris le coeur) en utilisant les veines hépatiques.

EN IMAGES

LEXIQUE

Homéostasie :
Homeostasis
Péritoine :
Peritoneum
Lobules :
Lobules
Artères hépatiques :
Hepatic arteries
Sinusoïdes :
Sinusoids
Cellules de Kupffer :
Kupffer cells
Hépatocytes :
Hepatocytes
Lipase pancréatique :
Pancreatic lipase
Canalicules biliaires :
Biliary canaliculus
Canaux hépatiques :
Hepatic ducts
Canal hépatique commun :
Common hepatic duct
Vésicule biliaire :
Gallbladder
Canal cystique :
Cystic duct
Canal cholédoque :
Common bile duct
Porte hépatique :
Hepatic portal

QUIZ

Va de la vésicule biliaire au canal cholédoque. Le canal ... ?

Cystique

Va des canalicules jusqu'au canal hépathique commun. Le canal ... ?

Hépatique

Va du canal cystique jusqu'au petit intestin. Le canal ... ?

Cholédoque

Va du canal hépatique jusqu'au canal cholédoque. Le canal ... ?

Hépatique commun

SOURCES